AvenirSocial - Professionelle Soziale Arbeit Schweiz

Choisissez une section
Suisse
Argovie
Bâle Ville et Campagne
Berne
Fribourg
Genève
Grisons
Neuchâtel
Suisse orientale
Soleure
Vaud
Valais
Suisse centrale
Zürich

Retour sur l'Assemblée des délégué-e-s d'AvenirSocial 2011

24.06.2011, 09h45 – 16h45

Hotel Berne
Zeughausgasse 9
Berne

Retour sur l'Assemblée des délégué-e-s 2011

Adoption d’un nouveau sous-titre

Les délégué-e-s d’AvenirSocial ont adopté lors de leur assemblée annuelle à Berne, avec la majorité de deux tiers nécessaire à tout changement de statut, un nouveau sous-titre. Dans toute correspondance ainsi que dans toute publication, le sous-titre actuellement employé « Professionnel-le-s Travail social Suisse » sera remplacé par « Travail social Suisse ». Il sera aussi nouveau de décliner ce sous-titre dans la quatrième langue nationale, soit le romanche. Toutes les motions déposées par les sections relatives à cette question ont été rejetées, dont celles demandant le maintien du statu quo. Le comité suisse, à la suite de longues réflexions était arrivé à la conclusion que la référence à « professionnel » n’était pas utile, laquelle pouvait laisser sous-entendre que le Travail social peut ne pas être professionnel. Les arguments en faveur de ce nouveau sous-titre ont répondu aux critères suivants:
  • mentionnement explicite des quatre langues nationales permettant de donner un signal quant au souci porté aux minorités ;
  • court et insisif précisant ce qu’AvenirSocial représente ;
  • perspective à long terme grâce à l’ouverture du terme ;
  • facile à communiquer à l’extérieur.
Toutes les autres affaires statutaires ont été réglées sans grand débat. Le rapport annuel, le bilan, les comptes pertes et profits, le plan d’activité 2011-2013 ainsi que le budget 2012 ont été approuvés à l’unanimité. Des activités de l’année sous revue, on a relevé le travail autours du code de déontologie et la campagne Pro charte sociale. Une modification des statuts relativement à l’entrée en vigueur du nouveau code de déontologie a également été approuvée : « Les membres agissent en référence au code de déontologie ». Répondant aux nouvelles lignes direcrtrices et motivations de notre nouveau code de déontologie, on a renoncé à parler de sanction pour ce qui touche aux manquements à des articles du code de déontologie.

« Le travail social est une pratique durable »

Markus Jasinski, président d’AvenirSocial, a fait un discours avant d’ouvrir formellement l’assemblée des délégué-e-s (AD) sur « La force gravitationnelle sous-estimée du travail social », travail social auquel beaucoup font confiance, lui offre leur respect et y contribuent. Il a fustigé l’accélération des cycles des activités humaines, cycles qui sont produits par des paramètres centraux comme la production de prestations, la concurrence, la compétition et la recherche de profits. A l’opposé de cela, le travail social vise à fixer en son centre les droits des humains à la réalisation et la responsabilité de soi, à l’autonomie et à assurer leur participation et leur intégration. Du fait que le travail social est aussi à comprendre comme un acteur social qui possède lui-même des intérêts, il est inévitable qu’il soit pris dans des contradictions et implications diverses. Le travail social est toutefois devenu un acteur central dans la formation de l’Etat de droit et de l’Etat social, dont les drois humains, citoyens et sociaux seront à l’avenir toujours plus centraux. AvenirSocial, comme association, cherche d’un côté à rester fidèle aux lignes traditionnelles du travail social et d’un autre côté, elle se comprend comme une partie de la société civile et de ses acquis. Ainsi, Markus Jasinski a dit: « Nous nous voyons comme des batisseurs de ponts et comme gardiens qui ne cherchons pas notre propre intérêt, nous ne sommes pas centrés sur nos propres besoins, mais nous cherchons à trouver un équilibre et une balance entre les acteurs sociaux et leurs attentes. » La représentation d’une vie en société durable et de l’engagement social n’est, comme enchevêtrement de générations, pas chose nouvelle pour le travail social. Ce ne sont pas le gaspillage et le pillage des ressources qui peuvent guider le XXIème siècle mais le ménagement de notre capital social: Le travail social est de fait une pratique durable depuis des générations. Le travail social s’est ouvert durant ces dernières années à une telle acception moderne et a pu dans de nombreux cas remplir de nouvelles tâches avec succès. Markus Jasinski illustre ces succès en mentionnant le travail social en milieu scolaire, en milieu hospitalier, en entreprise, dans le domaine de la personne âgée, la professionnalisation des services de tutelles ainsi que des services sociaux, l’amélioration des conditions cadre des secteurs d’hébergement dans le secteur de l’éducation sociale, le développement du travail communautaire, l’amélioration des offres de formation par les hautes écoles spécialisées et les écoles supérieures. Finalement, il a plaidé pour l’extension de fondements communs – le travail social guidé par des lignes théoriques, le travail centré sur les attentes et les conditions de vie des usagers et usagères, la prise en considération des mandats et discours socio-politiques, la référence au code de déontologie, la mise en réseau des acteurs nationaux et internationaux, la forte participation des membres et sections au développement de notre organisation – et ce, afin de renforcer à partir de la base notre efficacité vis-à-vis de l’extérieur.

Les personnes qui composent l’association

Parmi les membres du comité, Véréna Keller a été réélue à l’unanimité pour une nouvelle législature de quatre ans.
Isabelle Bohrer qui a travaillé de nombreuses années comme secrétaire générale d’AvenirSocial a été applaudie longuement par les délégué-e-s pour son engagement passé.
Reto Tognina a été chaleureusement remercié pour son engagement comme délégué durant de nombreuses années au comité central de l’Union syndicale suisse. Il quitte en effet cette délégation pour la remettre à Olivier Grand, actuel secrétaire général d’AvenirSocial.
Klaus Kühne a été élu en tant que délégué d’AvenirSocial comme First Deputee dans le comité exécutif de la Fédération internationale du travail social (FITS/IFSW) Europe.
Notons encore la nomination d’Inge Schädler comme membre d’honneur de notre association (cf. ActualitéSocial n° 33).

Atelier d’idées 2011: Les premiers pas vers un développement stratégique

Une part importante de cette AD a été cette année le débat mené dans l’atelier d’idées qui a eu lieu en première partie durant la matinée. Il s’est agit de rassembler – en impliquant les délégué-e-s – de dégager des scénarii futurs, de lancer de nouvelles idées et propositions de projets pour de nouvelles orientations d’AvenirSocial, d’analyser leur faisabilité et finalement de fixer des priorités. Vous trouverez une synthèse ci-dessous.

Nick Manouk, rédacteur en chef SozialAktuell
Direkter Download - Achtung Link öffnet sich in einem neuen Fenster (Compte rendu de l   Compte rendu de l'atelier d'idées (0.21 MB)