AvenirSocial - Professionelle Soziale Arbeit Schweiz

Choisissez une section
Suisse
Argovie
Bâle Ville et Campagne
Berne
Fribourg
Genève
Grisons
Neuchâtel
Suisse orientale
Soleure
Vaud
Valais
Suisse centrale
Zürich

NL 04/11 - Newsletter AvenirSocial - Section Vaud

Sommaire

Editorial

Information secrétariat de la Section
Dès le 1er mai, une nouvelle voix vous répondra au secrétariat AvenirSocial

Soheila Peyamiras sera présente pour vous les mardi et jeudi de 9 heures à 13 heures


Merci de lui réserver un bel accueil !


Merci à Carmen Choga pour son engagement, et nos voeux les meilleurs pour ses nouveaux projets...

„Responsabilité parentale commune: tenue d'une table ronde à Berne“ avec la Conseillère fédérale Madame Sommaruga
Les enfants sont notre avenir. Pour ce faire, les conditions cadres sont importantes et doivent pouvoir permettre aux enfants de grandir en toute sécurité.

AvenirSocial avait en 2009 participé à la consultation sur la révision partielle du Code civil suisse relative à la responsabilité des parents. La responsabilité commune des parents a été au centre des échanges. La table ronde organisée à l'invitation de la Conseillère fédérale Madame Sommaruga le 15 avril dernier a principalement porté sur les critiques émises lors de la mise en consultation et portaient sur les situations financières précaires des enfants et des parents. Dans les situations monoparentales, le risque de pauvreté augmente beaucoup.

Avenirsocial s'engage activement dans ce processus de législation en cours en mettant les besoins des enfants au centre.
Réponse à la consultation relative à l’accord sur la Convention des droits des personnes handicapées
AvenirSocial salue la décision du Conseil fédéral d’envisager la signature et la ratification de la Convention du 13 décembre 2006 sur les droits des personnes handicapées. Celle-ci complète la législation suisse, notamment la Loi fédérale sur l’élimination des inégalités frappant les personnes handicapées (RS 151.3), et poursuit ainsi ses obligations en matière de droits humains. Cette Convention garantit tout particulièrement l’accès aux droits citoyens, politiques, économiques, sociaux et culturels des personnes avec un handicap tout en prohibant toute discrimination, quelles qu’en soient les raisons.
Il est toutefois regrettable que la consultation ne fasse pas allusion au protocole facultatif, lequel est essentiel à la mise en œuvre la Convention. Le protocole facultatif offre la possibilité aux personnes et organisations de dénoncer toute infraction à la Convention sur plainte individuelle auprès du Comité des droits des personnes handicapées. Ce comité pourrait, moyennant l’acception d’une telle plainte individuelle, faire des recommandations à la Suisse quant à l’élimination de l’incrimination à la Convention.
AvenirSocial représente les professionnel-le-s du travail social en Suisse.

Vous trouverez la réponse à la consultation à l’adresse suivante (allemand uniquement) : www.avenirsocial.ch/de/vernehmlassung

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter Monsieur Stéphane Beuchat (Secrétaire général adjoint) : ou 031 380 83 00.
Un délégué d'AvenirSocial est nouvellement élu dans le comité exécutif de la FITS Europe
A l'occasion de l'assemblée des délégué-e-s de la Fédération internationale du travail social (FITS) Europe qui a eu lieu du 8 au 10 avril 2011 à Bruxelles a été élu comme délégué-e-s au comité exécutif Klaus Kühne. Ce dernier est un membre actif d'AvenirSocial. Il est entre autres membre de notre commission Affaires internationales.
Colloque relatif à la protection contre la discrimination et sa signification pratique et politique
Un colloque qui a réuni près de 50 personnes issues d'organisations qui travaillent autour des droits humains et de la protection contre la discrimination a eu lieu le 30 mars dernier à Berne. AvenirSocial a été active quant à l'organisation et à la participation à ce colloque.

L'interdiction de discriminer fait partie des contenus et fondements les plus centraux des droits humains. La protection contre la discrimination est pourtant en Suisse difficile à exiger. En effet, les instruments légaux s'y rapportant ne sont pas transparents et peu efficaces. Différents processus pour renforcer la protection contre la discrimination ont régulièrement été rejetés. Au niveau de la société civile, la prise de conscience pour le droit de protection contre la discrimination est encore peu développée. L'objectif de ce colloque a été de voir dans quelle mesure une plateforme commune pouvait être constituée pour renforcer le droit de protection contre la discrimination.