AvenirSocial - Professionelle Soziale Arbeit Schweiz

Choisissez une section
Suisse
Argovie
Bâle Ville et Campagne
Berne
Fribourg
Genève
Grisons
Neuchâtel
Suisse orientale
Soleure
Vaud
Valais
Suisse centrale
Zürich

Mise en consultation du projet de Code de déontologie

Afin de promouvoir la discussion sur l’éthique au sein de l’association, et de renouveler les bases d’éthique professionnelle, le comité suisse d’AvenirSocial a lancé un projet en 2006. Au début 2007, les discussions ont commencé au sein de la commission d’éthique professionnelle nouvellement reconstituée, notamment en ce qui concerne les conseils entre collègues en matière d’éthique professionnelle et les bases normatives pour le travail social. Il s’agissait en particulier de penser à la révision du code de déontologie, d’une part parce qu’un code qui se veut actuel et utilisable dans la pratique doit être périodiquement révisé, d’autre part parce que le code hérité des anciennes associations n’avait été que légèrement modifié lors de la fusion qui a donné naissance à AvenirSocial, en juin 2005.

Un groupe de travail s’est attelé à la tâche en mai 2008; il était composé de membres du secrétariat général, du comité suisse et de la commission d’éthique professionnelle. Lors de quatre séances de travail, ce groupe de travail paritaire a analysé attentivement le code existant, a relevé les éléments à conserver et a critiqué d’autres contenus, qui méritaient d’être modifiés. Le 11 décembre 2008, lors d’une retraite d’une journée, le groupe de travail s’est prononcé pour la conception d’un nouveau code et par là même contre une simple révision de l’ancien code. Lors des quatre réunions suivantes (à chaque fois un demi-jour), le groupe de travail a étudié les codes les plus récents des autres associations nationales ainsi que d’autres bases normatives pour le travail social, a travaillé sur les projets préparés par certains membres et a ainsi conçu en commun un premier projet de nouveau code. En mars 2009, cinq variantes d’un deuxième projet ont été soumises à une consultation interne au sein de la commission d’éthique professionnelle; le favori qui en est ressorti a été modifié et a donné naissance à un troisième projet. Une nouvelle consultation interne un peu plus large avec un quatrième projet a finalement été à l’origine du projet définitif qui existe aujourd’hui, projet qui a été approuvé par le comité suisse le 4 juillet. Tout compte fait, le document ainsi développé l’a été du «bas» vers le «haut», et est pensé comme un texte venant principalement de praticien-ne-s et destiné aux praticien-ne-s du travail social.

Cette version du code de déontologie est maintenant envoyée en consultation dans les divers groupes, sections et auprès des membres d’AvenirSocial, mais également auprès d’experts choisis, d’organisations partenaires et amies. Le résultat de cette consultation conduira à une version définitive, qui sera soumise par le comité à l’Assemblée des délégué-e-s 2010, pour approbation.

Le code de déontologie que nous vous présentons aujourd’hui pour consultation fait partie d’une nouvelle génération de bases normatives. Il doit servir avant tout d’orientation en cas de dilemmes éthiques dans des cas pratiques et de base argumentaire en vue de bien fonder les processus de travail professionnels. On ne vise donc plus un simple recueil de textes de loi qui chercheraient à punir d’éventuelles actions fautives ou non-professionnelles, mais on souhaite bien plutôt encourager les discussions entre collègues concernant l’éthique.

Cette nouvelle conception se reflète dans la structure du nouveau code. Après une brève introduction générale, on esquisse les principes les plus importants pour le travail social. Ils doivent servir de base à toute argumentation d’ordre éthique dans l’exercice de la profession et également de bases pour l’action. Dans la troisième partie, on trouve les valeurs clés correspondant aux principes évoqués plus haut, qui concordent avec les lignes directrices internationales. Dans ce contexte, la quatrième partie contient ensuite, sans volonté d’exhaustivité, les principes d’action et les normes pour l’action, qui peuvent être, d’une part, des guides lors d’actions concrètes et, d’autre part, donner des impulsions en vue de l’évaluation des actions.

La version publiée contiendra en outre un avant-propos et une annexe avec la définition de notions centrales, des liens importants et des indications en vue du travail didactique.

Nous vous invitons à participer à cette consultation et vous remercions d’avance de vos suggestions, remarques et prises de position.

¡¡Lettre d'accompagnement (0.4 Mo)
¡¡Projet de code de déontologie (1.5 Mo)
¡¡Formulaire PDF pour la réponse à la consultation (enregistrer ou imprimer) (1.5 Mo)