AvenirSocial - Professionelle Soziale Arbeit Schweiz

Choisissez une section
Suisse
Argovie
Bâle Ville et Campagne
Berne
Fribourg
Genève
Grisons
Neuchâtel
Suisse orientale
Soleure
Vaud
Valais
Suisse centrale
Zürich

Oui à l’initiative „Pour un âge de l’AVS flexible“ le 30 novembre prochain

Telle qu’elle a été déposée par ses initiants, l’initiative « Pour un âge de l’AVS flexible » vise à donner la possibilité à chacun-e de prendre sa retraite dès l’âge de 62 ans, sans pour autant que sa rente s’en trouve réduite.

AvenirSocial, association des professionnel-le-s du travail social, est concernée à deux niveaux par cette initiative. D’une part, elle prend position sur des objets qui visent à promouvoir une plus grande justice sociale, d’autre part, elle représente ses membres qui sont concernés en tant que travailleurs et travailleuses.

Quand une personne s’approchant de la retraite perd son emploi, elle a moins de chances d’en retrouver un rapidement. Elle risque dès lors de vivre une période de chômage de longue durée. Au bout de la chaîne, quand les mesures de réinsertion auront été épuisées, elle s’approchera certainement de mesures sociales. Durant ces années, la personne aura été fragilisée, sa confiance aura été éprouvée. A quoi bon, un âge de la retraite flexible doit lui permettre de quitter dignement le monde du travail et ainsi lui éviter un prolognement inutile de cette situation.

Pour beaucoup de femmes qui ont travaillé à temps partiel pour faire coexister vie professionnelle et vie de famille, elles ne doivent pas être pénalisées lorsqu’elles pensent dès 62 ans que c’est le bon moment pour prendre leur retraite. Cette situation est valable pour bien des femmes dans le travail social, profession majoritairement féminine.

A l’heure où le marché de l’emploi est de plus en plus exigeant, nous estimons qu’il est équitable et juste que tout travailleur et travailleuse puisse disposer d’un certain choix quant à l’âge de sa retraite. Dans un marché du travail qui exige de plus en plus de flexibilité et de mobilité de ses travailleuses et travailleurs, en contre-partie, il doit lui aussi faire preuve de flexibilité.

Pour ces différentes raisons, le comité Suisse d'AvenirSocial recommande à ses membres d'accepter l’initiative „Pour un âge de l’AVS flexible“ en votant OUI le 30 novembre prochain.

Contact et informations complémentaires: Olivier Grand, 079 830 54 10