AvenirSocial - Professionelle Soziale Arbeit Schweiz

Choisissez une section
Suisse
Argovie
Bâle Ville et Campagne
Berne
Fribourg
Genève
Grisons
Neuchâtel
Suisse orientale
Soleure
Vaud
Valais
Suisse centrale
Zürich

Le comité suisse d’AvenirSocial prend position vis-à-vis des votations du 1 juin 2008

Non à l’initiative „Pour des naturalisations démocratiques“


Non à l’article constitutionnel „Qualité et efficacité économique dans l’assurance-maladie“


Le comité suisse d’AvenirSocial prend position vis-à-vis de l’initiative populaire «Pour des naturalisations démocratiques» et de l’article constitutionnel „Qualité et efficacité économique dans l’assurance-maladie“ soumis en votation au peuple suisse le 1er juin 2008. Le comité suisse d’AvenirSocial rejette ces deux objets.

En ce qui concerne le premier objet „Pour des naturalisations démocratiques“, si cet objet devait être accepté, il ouvrirait des perspectives qui vont à l’encontre des valeurs défendues par notre association qui s’inscrit dans la lignée des droits humains et des principes éthiques de la Fédération internationale du travail social (FITS). Il est en effet inacceptable qu’il puisse être possible de soumettre des naturalisations au peuple. C’est une porte ouverte à l’arbitraire et à la stigmatisation.

Le deuxième objet, s’il devait être accepté, ouvre la porte à une médecine dite à deux vitesses et fait courir le risque d’augmenter plus encore les inégalités entre personnes qui peuvent s’offrir des assurances complémentaires et celles qui ne le peuvent pas. La marge de manœuvre d’une large part des personnes avec qui les professionnel-le-s du travail social travaillent se verrait réduite.

Pour ces différentes raisons , le comité suisse d’AvenirSocial prend position et encourage ses membres à voter non aux deux objets susmentionnés.

Le comité d’AvenirSocial