AvenirSocial - Professionelle Soziale Arbeit Schweiz

Choisissez une section
Suisse
Argovie
Bâle Ville et Campagne
Berne
Fribourg
Genève
Grisons
Neuchâtel
Suisse orientale
Soleure
Vaud
Valais
Suisse centrale
Zürich

Syndical

Le SECTEUR SYNDICAL se réunit régulièrement. Participent à ces séances, les différents délégués des commissions du secteur syndical. C'est l'occasion de prendre connaissance des travaux des différentes commissions, ainsi que de mener des réflexions ou actions concernant toute question syndicale.
Les membres peuvent en tout temps questionner les membres du secteur pour répondre à toute question syndicale. Cette commission assure une défense du travailleur en conflit, au chômage. Elle peut être appelée à collaborer avec d'autres syndicats ou d'autres associations professionnelles.
AvenirSocial Vaud est signataire la CCT du secteur social parapublic vaudois.

* * *

Délégation SUD
Par son adhésion à Fédération syndicale SUD, AvenirSocial section Vaud-Genève est active dans les discussions en lien avec le statut de la Fonction publique.
www.sud-vd.ch

  • Les décisions prises durant l'année dans le SECTEUR SYNDICAL sont répertoriées dans le rapport annuel.

ENFANCE
Depuis 1993, une convention collective est signée entre l'AVTES, le SSP (Syndicat des Services Publics) et l'ACAE (Association des Centres d'Accueil de la Petite Enfance, région Lausannoise). AvenirSocial section Vaud a pris le relais de l’AVTES.

A ce jour, 11 garderies ont ratifié cette convention. La Commission paritaire se charge de promouvoir la CCT et de garantir son application.
La CPP tente de promouvoir cette CCT hors Lausanne, auprès des comités des différentes structures.
La Convention collective PEE-SSP-AvenirSocial est disponible sur ce site et peut être commandée au secrétariat pour la somme de Fr. 7.- ; les membres en reçoivent un exemplaire lors de leur adhésion.

Convention collective cantonale
Des négociations avec la FSAE sont en cours en vue de la signature d'une convention cantonale, et ce, en application de l’article de la nouvelle Loi sur l’accueil de jour des enfants (LAJE, entrée en vigueur au 1er janvier 2007) qui invite les partenaires à négocier une convention collective.

* * *

Commission classe A pour les éducateurs et éducatrices de l’enfance
Depuis juillet 2002, il existe une nouvelle classe pour les EDE (travaillant à la Ville de Lausanne, ou soumisEs à la CCT). Ces professionnelLEs doivent répondre aux exigences suivantes : avoir suivi 200 heures de perfectionnement et 5 années de pratique.
Un document relatant le lien entre les perfectionnements et la pratique doit accompagner la demande d’accession en classe A. Cette demande doit parvenir à la commission qui se réunit 2 x par année, 30 jours avant la date de la séance ; la commission a pour charge d’évaluer les dossiers et décide ou non de la classification en A. Cette démarche coûte Fr. 60.- pour les membres AvenirSocial Vaud au lieu de Fr. 120.-.
AvenirSocial section Vaud assure le secrétariat de cette commission.

Les documents nécessaires en vue de l'accession à la classe A EDE sont:

* * *

La CCT enfance au fond du tiroir ?
Les travaux de négociation de la convention collective de l’enfance sont toujours en suspens, malheureusement les employeurs, soit la FSAE ont souhaité privilégier dans un premier temps des recommandations, reportant dès lors des négociations de convention collective.
Nous espérons vivement que cette option pourra rapidement évoluer en un re-démarrage de négociation de convention collective, convaincus du bien fondé de cette réponse à diverses préoccupations dans le domaine, telles que les réponses à la pénurie du personnel, à sa mobilité. En ce sens un courrier a été envoyé à l’association des employeurs .
Une prochaine assemblée proposera aux professionnelLes un point de la situation, des informations suivront.

Du côté de la ville de Lausanne, les travaux de négociations sont en cours pour envisager une revalorisation salariale, ils devraient aboutir nous l’espérons au printemps, les conclusions et la traduction des négociations en vue d’une revalorisation devant être étudiées à l’interne du service de l’enfance.

* * *

Pour les Professionnel-s-les de l'enfance - Vos conditions de travail vous intéressent ?
L' assemblée d'échanges qui s'est déroulée le 26 avril 2010 a permis le vote d'une résolution dans laquelle les professionnel-s-les de l'enfance demandent:

• Que les réseaux s’organisent avec la FSAE afin que les négociations reprennent rapidement.
• Qu’une enquête sur la situation financière actuelle de toutes les structures soit conduite.
• Que les incidences financières des demandes des associations professionnelles soient chiffrées
• Que l’Etat augmente sa participation financière.
• Qu’une convention collective soit négociée et que nous quittions la dynamique des recommandations.

Une CCT cantonale pour le secteur enfance
Un projet de plus de 20 ans en voie de concrétisation?

A l’invitation de la Conseillère d’Etat, et en application de l’article 62 de la LAJE, les partenaires sont à nouveau autour de la table pour entreprendre des négociations. Tous les ingrédients sont présents pour permettre que ce projet se concrétise…

Il y faudra toutefois de la conviction ... et surtout celle des professionnel-le-s.

Idéalement nous devrions finaliser nos travaux pour l’été 2015. Un pari que nous relevons!

Depuis fin 2014, des négociations pour une convention collective dans le secteur de l’enfance ont donc débuté entre la Fédération des structures d’accueil (FSAE), la Plateforme employeurs (PEE) et la Faîtière des réseaux de l’enfance, représentants employeurs, d’une part, et les représentants employés: AvenirSocial – section Vaud, l’Association des Responsables et Directions d’institutions vaudoises de l’enfance (ARDIVE) et le SSP – Région Vaud, d’autre part.

Aujourd’hui, la Loi pour l’accueil de jour des enfants (LAJE ) et les cadres de références cantonaux s’appliquent à toutes les structures.

Il est important qu’une CCT permette de réguler et uniformiser les conditions de travail dans le secteur.

Une Convention collective de Travail serait une opportunité pour les professionnel-le-s du secteur. Ceci signifierait une amélioration générale des conditions de travail, la majorité d’entre eux/elles étant uniquement soumis au Code des obligations.


Que permettra une CCT?

La valorisation de ce secteur.

La nécessité de reconnaissance et de valorisation des métiers de l’enfance, l’assise d’une mission pour les structures d’accueil.

Elle doit permettre une prise de conscience de l’apport essentiel de ces métiers à la collectivité tant en termes économiques qu'en termes d’investissement dans l’avenir des enfants, qui sont les adultes de demain.

Ces apports ont été mis en évidence par plusieurs études.

Obtenir de bonnes conditions de travail passe par la mobilisation et la conviction des professionnel-le-s de son bien-fondé.

Sans vous la CCT ne se réalisera pas. La mobilisation et votre conviction participeront à sa réalisation.

Des séances régulières de négociation sont prévues cet hiver 2015. AvenirSocial y participe activement et, ce printemps, nous vous tiendrons informés de l’avancement des travaux. Vous aurez la possibilité de venir transmettre vos questionnements, besoins et/ou priorités.

Rendez vous le 23 avril 2015, à la Salle des Vignerons à la Gare de Lausanne, à 20 heures.

De plus amples informations suivront.

Pour toute question, n’hésitez pas à appeler notre secrétariat au 021/329.08.30!


FONDS DE PREVOYANCE
Fonds de Prévoyance Previva (anciennement: AVOP – AVTES)
Créée en 1971, cette fondation a pour but d'assurer les éducateurs, les maîtres socio-professionnels et autres personnels des institutions contre les conséquences économiques de la vieillesse, du décès, de l'invalidité. Avenir Social y est représentée par ses délégués (MSP et ES)
Son siège est à Paudex, Tél. 021/796 34 34.


Assainissement de la situation financière
... Face à ces constats, et afin d’éviter que les assuréEs et les futurEs pensionnéEs soient toujours les seulEs à subir les baisses de prestations qu’entraînent les mesures d’assainissement habituellement appliquées (Par exemples : abaissement du taux d’intérêt versé sur le capital vieillesse et/ou diminution de la bonification vieillesse par ponction d’une cotisation d’assainissement), le Conseil de fondation, suite aux propositions des représentants des assurés, a pris des décisions qui à terme devraient permettre l’assainissement de la situation financière du fonds de prévoyance et la constitution des réserves nécessaires pour assurer la pérennité des prestations.

Il a notamment décidé :

D’augmenter durant l’année 2010 la cotisation risque de 2.0% à 2.5% par un prélèvement de 0,5% sur la cotisation d’épargne (qui passe pour 2010 de 16% à 15.5%)

D’enjoindre l’Association vaudoise des organismes privés pour enfants, adolescents et adultes en difficulté (AVOP) de négocier avec l’Etat une augmentation dès le 01.01.2011 de la cotisation patronale de 0.5%. (Une augmentation concomitante de 0.5% de la cotisation des assurés est d’ores et déjà prévue si la cotisation des employeurs est augmentée.)

De réexaminer à fin 2010 la situation du fonds à l’aune de l’évolution financière et des résultats des négociations concernant l’augmentation de la cotisation patronale. ...

Document complet
ASSISTANTS SOCIAUX
AvenirSocial est signataire de la CCT pour le secteur parapublic de la santé vaudoise depuis le 1er octobre 2007. Environ 15000 travailleurs dans les EMS, CMS, hôpitaux de zone et régionaux sont concernés par cette CCT.

Voici le lien vous permettant d'accéder au site de ladite CCT :

www.cctsan-vaud.ch/jcms/cpp_5009/convention-collective-de-travail

Deux plates-formes ont été constituées pour mener à bien les négociations :

PFE (plate-forme employeurs) : AVDEMS (Association vaudoise des établissements médico-sociaux) FEDEREMS (Fédération patronale des Ems vaudois) FHV (Fédération des hôpitaux vaudois) OMSV (Organisme médico-social vaudois)


PFT (Plate-forme travailleurs) ;ASI (association suisse des infirmières et infirmiers) : SSP (Syndicat suisse des services publics) Avenir Social, SYNA-Vaud (Syndicat interprofessionnel) SUD (Fédération syndicale SUD - service public) ; APEMS (Association du personnel en EMS Vaudois) ; ASE (Association suisse des Ergothérapeutes) ; ASDD (Association suisse des Diététiciens et Diététiciennes diplômés).
AvenirSocial est membre de la commission paritaire.

Du côté des conditions de travails des assistants sociaux, des recommandations ont été formulées par AvenirSocial CH, ces documents sont à disposition sur leur site internet : www.avenirsocial.ch

* * *