AvenirSocial - Professionelle Soziale Arbeit Schweiz

Choisissez une section
Suisse
Argovie
Bâle Ville et Campagne
Berne
Fribourg
Genève
Grisons
Neuchâtel
Suisse orientale
Soleure
Vaud
Valais
Suisse centrale
Zürich

Les trois associations fusionées

ASPAS - L’association suisse des professionnels de l’action sociale
Les origines de l’ASPAS vont de retour à l’année 1921. A l’époque naissait alors l’association der « Fürsorgerinnen » des personnes ayant achevées la formation à l’école de femme à Zürich. En l’année 1926 s’unissaient aussi ensemble à Berne die « Fürsorgerinnen » à une association. En 1933 se sont formées les différentes associations à une organisation suisse. Les bases pour les structures actuelles de l’association ont été enfin mise sur pied en l’année 1969.

L’ASPAS compte aujourd’hui 2'500 membres; un dixième de ses membres viennent de suisse romande. Tous les membres sont en même temps membre de l’association suisse et d’une des 16 sections. Ceux-ci traitent au niveau régional des questions professionelles actuelles et fonctionnent en tant qu'interlocuteurs locales pour des autorités, d'autres associations et les membres.

L’accent des activités de l’association professionnelle se trouve dans la représentation de ses membres et des demandes et des intérêts des professions du travail social ainsi que des personnes qui utilisent ses services. L’ASPAS se comprend en tant que centre de compétence et participe avec de nombreux avis à la discussion publique de questions en matière de politiques professionnels, socials et de formation.
ASES - L’association suisse des éducateurs et éducatrices sociales
Déjà dans les années 80 naissaient différentes associations régionales des Educateurs sociaux. Au début des années 90 se sont unis ces associations à un groupement de travail (SASP), afin de prendre en main les préparations d’une association professionnelle. En septembre 1994, l’association suisse des éducateurs et éducatrices sociales (ASES-SBVS) a été fondée par le SASP avec environ 300 membres fondateurs. Fin 2004 l’association a compté environ 570 membres.

L'association professionnelle SBVS veut renforcer l'identité professionnelle et exercer des influences dans le public sur des développements touchant à l’éducation sociale. Il s'interfère, prend position professionnellement, poursuit en association ses objectifs et cherche pertinemment après des solutions. Le SBVS est politiquement indépendamment et neutre.

Le SBVS s’engage dans les secteurs de l’éducation sociale pour des formations continues qualifiés, pour la reconnaissance de la profession, la coopération avec tous les particuliers, centres de formation, associations et autorités, actifs dans le secteur social, pour un domaine social moderne, orientés sur des ressources et le traitement sur une base ’éthique-humains des personnes présentants des handicaps et des désavantages.
FERTES - La Fédération romande des travailleurs et travailleuses de l’éducation sociale
L’histoire de la „Fédération romande des travailleurs et travailleuses de l’éducation sociale“ (FERTES) est en relation avec le développement professionnel de l’éducation sociale. En 1951, l’„Association internationale des éducateurs de jeunes inadaptés“ (AIEJI) a été fondée. Six ans plus tard est née en Romandie l’une des première association sous le nom „Association romande des éducateurs de jeunes inadaptés“ (AREJI). Cette association avec des sections cantonales est devenue en 1970 l’„Association des travailleurs de l’éducation spécialisée (ARTES).

En 1977, aux cantons de Fribourg, Neuchâtel, Waadt et Valais, ont été fondés des associations cantonales. L’ARTES s’est dissoute et l’en est né la FERTES. En elle, se sont unies les associations cantonales autonomes des éducateurs et éducatrices sociales ainsi que les éducatrices de la petite enfance en Romandie. La FERTES compte aujourd’hui 560 membres.

Une des commissions de FERTES est la „Commission romande des praticiens formateurs“ COPRAFOR, qui en 1997 avait été fondée avec l’objectif d’encourager la reconnaissance de la formation pratique. s pratiques. Elle est aujourd’hui la commission la plus connue de FERTES en Romandie. Dans cette instance, ont été écrits de nombreux avis en lien avec la formation dans l’éducation sociale.